Aller directement au contenu

Rencontre avec Ray Zahab à propos de son aventure dans l’Arctique

L’équipe de Connexion a rencontré l’auteur et coureur de fond canadien pour savoir comment se déroule jusqu’à maintenant son aventure – vous pouvez également le suivre sur les médias sociaux

Ray Zahab, un aventurier canadien, est maintenant au beau milieu de son expédition extrême en Arctique, le voyage monumental dans lequel l’auteur et coureur de fond – accompagné par Stefano Gregoretti, son ami de longue date passionné d’expéditions – fait un périple dans certains des terrains les plus accidentés de trois différentes régions du Nord du Canada.

Partis le 30 janvier de Terre-Neuve-et-Labrador, Zahab et Gregoretti sont maintenant dans la deuxième des trois phases de leur expédition pendant laquelle ils parcourront près de 1 000 km.

L’équipe a commencé la première étape en se mettant en route vers les monts Torngat où elle s’est attaquée à la région arctique à la course et en randonnée rapide. Zahab et Gregoretti ont récemment terminé la deuxième étape de l’expédition après avoir traversé l’île de Baffin en ski, ainsi que la calotte glaciaire Penny.

Zahab s’est entretenu avec l’équipe de Connexion à partir d’Iqaluit, au Nunavut, à la veille du début de la phase finale de son voyage : une randonnée jusqu’à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest, où il sera rejoint par le Dr Ewan Affleck, un ami et athlète d’endurance émérite. Ils traverseront par la suite la vallée du Mackenzie sur des vélos d’hiver.

« Un des grands points marquants est la géographie, c’est-à-dire vivre l’hiver canadien de cette manière dans l’Arctique et être témoin de sa véritable beauté, confie Zahab. L’environnement est magnifique et rigoureux, mais il est si impressionnant. Les visites que nous avons faites dans quelques écoles dans certaines des communautés locales sont un autre élément qui se distingue. C’était fantastique d’avoir la possibilité de partager avec ces enfants, qui résident dans ces endroits merveilleux, un peu de ce dont nous avons vécu au cours de notre voyage. Ils adorent ça. »

Un autre fait saillant à relever a eu lieu le 11 février lorsque Zahab, qui célébrait son anniversaire, a reçu quelques cadeaux inattendus.

« Stefano m’a donné une Pocket Coffee supplémentaire qu’il avait préservée, explique le natif de la vallée d’Ottawa. En bref, c’est un chocolat qui contient une forte dose d’espresso. Nous en apportons lors d’une expédition, ce sont de petits trésors. Mes fillettes, Anika et Mia, ainsi que ma femme, Kathy (une coureuse extrême), ont caché des cartes d’anniversaire dans mon sac d’équipement. Elles m’ont également fait une carte de la Saint-Valentin. C’était génial de les découvrir. C’était un autre grand moment. »

Il y a également eu des défis sur son chemin, dont « les engelures, bien évidemment, et les températures extrêmes », relève le fondateur de impossible2Possible (i1P), un organisme qui inspire et instruit les jeunes par des aventures d’apprentissage et en les incluant et en les faisant participer à des expéditions.

« L’aspect mental est également en jeu, je dois me resaisir en cas d’imprévus, comme lorsque la glace a cédé sous moi et que j’ai fait une baignade dans le Kakvak Brook des monts Torngat. Vous faites tout pour vous préparer, mais les choses peuvent aller de travers. Je l’ai échappé belle. Nous sommes dans un des endroits les plus rudes de la planète au moment de l’année où le visiter est tout ce qu’il y a de plus intense. Cette expédition est différente de toutes les autres que j’ai faites puisque, cette fois-ci, je n’ai pas de temps de récupération. Par contre, tout a été incroyable jusqu’à maintenant. »

Vous pouvez en savoir plus sur Ray Zahab en consultant son site web officiel et suivre son expédition extrême en Arctique sur son compte @rayzahab sur Twitter et Instragram ou sur son compte ray.zahab sur Facebook. Puisqu’il est un client de Rogers, Zahab est en mesure de rester connecté à différents endroits dans son aventure dans l’Arctique.