Aller directement au contenu
MUSIQUE - 2017 M08 21

Six chansons inoubliables à ajouter à votre liste d’écoute de fin d’été

Des chansons mémorables du passé qui prolongeront la saison estivale

L’été 2017 est loin d’être terminé, mais avant que les longues journées chaudes commencent à s’estomper, profitez de ces classiques intemporels.

1.

La chanson : Summer Nights

Artistes : John Travolta et Olivia Newton‑John

Paroles que nous aimons : « It turned colder; that’s where it ends. So I told her, we’d still be friends. Then we made our true love vow. Wonder what she’s doing now. »

Si vous étiez adolescent en 1978, vous avez probablement vu Grease. Réalisée immédiatement après American Graffiti, cette comédie musicale à grand succès ressemblait à s’y méprendre à un téléroman ayant pour thème l’école secondaire. Un gars et une fille se rencontrent. Ils s’éprennent l’un de l’autre. L’été prend fin, et les choses se compliquent. « Summer dreams ripped at the seams, but, oh, those summer nights! », se lamente le beau Danny (John Travolta) lorsque la rentrée scolaire approche. Chantez ces paroles à l’eau de rose à gorge déployée et retrouvez votre adolescent intérieur.

2.

La chanson : Summer of ’69

Artiste : Bryan Adams

Paroles que nous aimons : « When I look back now, that summer seemed to last forever. And if I had the choice, yeah I’d always want to be there. Those were the best days of my life. »

Revisitez le passé grâce à ce mégasuccès de 1984 du chanteur rock canadien Bryan Adams. À la suite de la diffusion constante de ce tube sur toutes les stations radio du monde, le chanteur est devenu une vedette internationale, et les ventes de son album Reckless ont explosé. Ce titre a été désigné la chanson la plus fredonnée en voiture au Canada selon un sondage réalisé par Decima en 2006. Voilà qui fait concurrence à Bohemian Rhapsody!

3.

La chanson : Night Moves

Artiste : Bob Seger

Paroles que nous aimons : « I woke last night to the sound of thunder. How far off I sat and wondered. Started humming a song from 1962. Ain’t it funny how the night moves? »

« With autumn closing in » [à l’approche de l’automne], le chanteur rock Bob Seger se souvient d’une idylle d’été dans sa jeunesse. Après que lui et sa compagne se soient enlacés « sur la banquette arrière de sa Chevrolet 1960 », ce sulfureux titre s’est retrouvé en quatrième position du palmarès Billboard Hot 100 en 1977. Cette chanson a valu au chanteur natif de Detroit et à son groupe Silver Bullet Band une célébrité à l’échelle nationale.

4.

La chanson : The Boys of Summer

Artiste : Don Henley

Paroles que nous aimons : « Nobody on the road, nobody on the beach. I feel it in the air. The summer’s out of reach. »

L’été s’étiole dans cette chanson de 1984, le fruit d’une collaboration entre l’ex‑batteur des Eagles et chanteur rock Don Henley et Mike Campbell, guitariste de Tom Petty, après que ce dernier a lui-même renoncé à la chanson, fait bien connu. Les paroles de Don Henley expriment le sentiment de perte à la fin du mois d’août : la perte de l’amour et de la jeunesse et la fin imminente d’une autre saison de baseball.

5.

La chanson : Harvest Moon

Artiste : Neil Young

Paroles que nous aimons : « I want to see you dance again, because I’m still in love with you, on this harvest moon. »

Nombreux sont ceux qui considèrent comme un chef-d’œuvre le titre phare de l’album qui a valu à Neil Young le prix Juno en 1992. Réfléchie et empreinte de retenue, cette ode à l’amour durable a marqué le retour du musicien à la guitare acoustique après une décennie d’expérimentation électronique. Qui peut résister à l’optimisme mélancolique du chanteur? « It’s getting late and the moon is climbing high. I want to celebrate, see it shining in your eyes. » Ces paroles sont de la pure magie aux oreilles des amateurs et des critiques d’une icône de la musique canadienne au sommet de son art.

6.

La chanson : Under the Boardwalk

Artiste : The Drifters

Paroles que nous aimons : « Under the boardwalk, down by the sea, on a blanket with my baby, is where I’ll be. »

Sur le rivage d’une charmante ville côtière, deux amants trouvent l’endroit idéal pour un tête-à-tête romantique. Ce classique R&B émouvant de The Drifters est d’abord sorti en 1964 et a rapidement atteint la quatrième position du palmarès. Après que les Rolling Stones, Bette Midler et Bruce Willis en ont fait des reprises qui se sont trouvées en tête de palmarès, le magazine Rolling Stone a désigné ce titre comme l’une des 500 meilleures chansons de tous les temps. Est-ce donner trop d’importance à une chanson sur la fin de l’été? Peut-être. Mais le vers « When your shoes get so hot, you wish your tired feet were fireproof » évoque si bien le mois d’août.

Cliquez ici pour en savoir davantage sur la façon de créer votre propre liste d’écoute de fin d’été et de la partager avec les abonnés de Spotify®.