Aller directement au contenu
@chad-sapieha-connexion
INTERNET - 2015 M10 20

Diagnostiquer une connexion Internet lente

Vous pensez que votre connexion Internet est plus lente qu’elle ne devrait l’être? Pour en avoir le cœur net, suivez ces quatre étapes simples.

©istockphoto.com/pixdeluxe

Les vitesses de connexion Internet modernes sont époustouflantes comparativement à celles que la plupart d’entre nous ont connues il y a 5 ou 10 ans. Toutefois, des segments de vidéo pixélisés à l’occasion et le temps passé à suivre la progression d’un téléchargement peuvent vous laisser croire que votre connexion Internet n’est peut-être pas aussi rapide qu’elle le devrait.

Habituellement, elle l’est. La plupart du temps, un long téléchargement est synonyme de fichier volumineux. Les jeux d’aujourd’hui, par exemple, peuvent s’élever à plus de 50 Go. Peu importe la vitesse de votre connexion, le téléchargement d’un fichier aussi gigantesque ne sera jamais instantané.

Toutefois, il peut arriver que quelque chose cloche avec votre signal à la maison. Et vous n’avez pas besoin de faire appel au soutien technique pour le découvrir. Suivez ces étapes simples pour essayer de de diagnostiquer vous-même le problème, s’il y en a un.

Étape 1 : Se connecter au modem

Commencez par connecter votre ordinateur à votre modem au moyen d’un câble Ethernet afin d’établir un lien direct et d’éliminer tout problème de Wi-Fi potentiel. Lancez le navigateur web et entrez l’adresse numérique suivante :

192.168.0.1

Vous arriverez sur la page d’ouverture de session de la passerelle où l’on vous demandera un nom d’utilisateur et un mot de passe. Si vous n’avez pas changé de mot de passe depuis que vous avez acheté votre modem (et si vous l’avez changé, vous devriez le connaître), entrez ce qui suit :

Nom d’utilisateur : cusadmin

Mot de passe : password (si vous n’avez pas changé le mot de passe, entrez le mot « password »; si vous l’avez changé, entrez le nouveau mot de passe).

Félicitations! Vous avez réussi à rentrer dans le cerveau de votre modem.

Étape 2 : Trouver votre réseau étendu (WAN)

Une fois connecté, la prochaine étape consiste à naviguer dans les données du réseau étendu (WAN). C’est un jeu d’enfant, mais vous les trouverez à différents emplacements selon le type de modem que vous avez. Pour déterminer le type de modem que vous avez, regardez sur le panneau arrière et repérez les mots « Model Name » [nom du modèle].

Une fois que vous connaissez le numéro de modèle de votre modem, assurez-vous que « Status » [Statut] est sélectionné dans le haut de la fenêtre de votre navigateur. Si vous avez un modem Hitron CGN2, cliquez sur l’onglet « CM Status » [Statut CM]. Si vous avez un modem Cisco DPC3825, Hitron CGN3 ou Hitron CGN3ACR/CGNM, cliquez sur l’onglet « DOCSIS WAN ».

Préparez-vous à être bombardé de chiffres et d’acronymes obscurs. Ne vous laissez pas intimider! Vous y êtes presque.

Étape 3 : Examiner les données des canaux

Le tableau à votre écran devrait afficher des rangées de canaux descendants et ascendants. Les canaux descendants sont les voies par lesquelles Internet entre chez vous. Les canaux ascendants sont les voies par lesquelles vous renvoyez des données dans le cyberespace.

Et voici la bonne nouvelle : vous n’avez pas besoin de comprendre des termes comme « puissance du signal » [signal power] ou « rapport signal sur bruit » [signal-to-noise ratio], ni même les unités utilisées pour les mesurer, pour comprendre l’essentiel des nombres que vous avez sous les yeux (mais si vous voulez parfaire vos connaissances en matière d’ingénierie de réseau, vous pouvez lire cet article instructif de Wikipédia).

La seule chose dont vous devez vous préoccuper, c’est d’avoir le bon nombre de canaux et de vous assurer que les nombres associés à chaque canal se trouvent aux endroits appropriés. Voici comment le vérifier.

Canaux descendants

Pour les canaux descendants, le niveau de signal idéal – l’intensité du signal, la puissance du signal ou le niveau de puissance, selon votre modem – est de 0,0 dBmV. Cependant, ce nombre est normalement compris entre 10 dBmV et - 10 dBmV. Et l’écart entre les niveaux de signal des différents canaux peut atteindre sans problème 3 ou 4 dBmV.

Vous devez également vérifier le rapport signal-bruit. Il devrait être supérieur à 25 dB pour chaque canal, mais on peut voir à l’occasion des nombres qui sont à l’extérieur de cette plage de deux ou trois points.

Canaux ascendants

L’indicateur clé pour les canaux ascendants est simplement le niveau de signal (ou niveau de puissance ou puissance du signal, selon votre modem). Ce nombre doit être compris entre 35 et 52 dBmV, mais il peut varier légèrement.

Canaux manquants

Selon votre modem, vous aurez 8 ou 20 canaux descendants. Et vous devriez avoir au moins trois canaux ascendants, mais vous pourriez en avoir jusqu’à quatre. Le fait qu’il manque des canaux dans un groupe signifie probablement que vos câbles et vos connecteurs sont si vieux qu’ils ne fonctionnent plus correctement, ce qui oblige le modem à laisser tomber un ou plusieurs canaux. Ce n’est pas une bonne nouvelle, et c’est le moment de passer à l’étape 4.

Étape 4 (au besoin) : Communiquer avec le soutien technique de Rogers

Si vous avez effectué les trois premières étapes et que tout semble bien fonctionner, c’est sûrement le cas et tant mieux. Votre service Internet fonctionne comme prévu. Continuez à en bien en profiter.

Si les nombres qui se trouvent dans le tableau des canaux semblent erronés ou s’il manque un ou plusieurs canaux – et que vous avez également des problèmes évidents de service Internet ou de télévision – c’est le moment de parler à des professionnels.

Vous pouvez d’abord consulter les Forums communautaires de Rogers, où des personnes brillantes pourront vous suggérer les prochaines étapes à suivre. Vous pouvez appeler le soutien technique de Rogers au 1‑855‑381‑7839 en expliquant tout ce que vous avez fait. On s’occupera de vous.

Malgré tout, vous en savez maintenant un peu plus sur les réseaux. Bon travail.