Aller directement au contenu

Un survol de l’histoire de la vitesse Internet

Nous sommes passés de kilobits par seconde à gigabits par seconde en un clin d’œil

Il y a plus de 20 ans, lorsque le World Wide Web a été lancé, E! News et The Jerry Springer Show entraient en ondes, Douglas Coupland faisait paraître son livre Generation X qui allait marquer toute une époque et tout le monde écoutait l’album révolutionnaire Nevermind de Nirvana. Dans les années 1990, une vitesse Internet atteignant 56 kilobits faisait parfaitement notre bonheur, mais personne ne savait où cette technologie nous mènerait ni à quelle rapidité. La vitesse est devenue un élément crucial de l’équation, le moteur d’un cycle d’innovation qui s’accélère constamment. Elle attise notre appétit pour plus de contenu en ligne. Qui aurait cru que des plateformes qui accaparent la bande passante comme YouTube nous passionneraient un jour autant et amplifieraient notre besoin exponentiel de vitesse? Aujourd’hui, nous avons ajouté Facebook 360, la réalité virtuelle et bien plus à l’équation. Sans compter que les Canadiens sont parmi les consommateurs d’Internet les plus voraces. Il n’est donc pas surprenant que nous ayons été à l’avant-garde de certaines des percées les plus importantes de cette technologie : en voici quelques‑unes des grandes lignes historiques.

Pour en apprendre plus sur Élan de RogersTM offrant la vitesse gigabit ou à propos d’autres forfaits Internet de Rogers, veuillez consulter rogers.com/internet.